Clin d’oeil de Novembre

Et si les scientifiques nous ouvraient la porte de leurs réseaux?
De la bougie à la lampe LED, des siècles d'Innovation
                       De la bougie à la lampe LED, des siècles d’Innovation

Je vous propose, à travers une balade sur des réseaux scientifiques ciblés, de butiner comme un chercheur sur des chemins que de doux rêveurs nous dessinent goulûment.

  • l
Soufflez-Soufflez-Puis Buvez
Soufflez-Soufflez-Puis Buvez

Ici point de  brassage de l’air inutile mais de La Recherche avec un grand R: « Produire de l’eau En brassant de  l’air » :Une idée bien farfelue? Que nenni:  » Du vent ou du soleil, de l’air : voici les éléments  » de notre survie prochaine. Par quel procédé? « L’atmosphère terrestre étant chargée d’humidité » la « technologie utilisée se propose de transformer l’air en eau grâce un système innovant de condensation qui utilise les énergies renouvelables. L’eau produite est purifiée à différentes reprises puis minéralisée afin de la rendre d’une qualité et d’un goût irréprochables. » Une invention qui fera le bonheur de vie de millions de personnes privées de ce droit premier et incontournable de posséder de l’eau potable.

Réseaux Scientifiques: toutvert.fr et Entreprise: Eolewater
  • l
De la coulée Noire à la bouillotte verte
De la Coulée Noire à la Bouillotte verte

Et comme un chercheur va tout azimut, il lui arrive de piocher des idées folles comme celle de mélanger des eaux usées pour agrémenter les moulins des Donquichottes Modernes. « C’est Ennesys, une start-up française » qui a eu l’idée de « récupérer l’énergie issue du traitement des eaux usées pour produire de la chaleur ». Et tout ça en se passant « de station d’épuration. » C’est ainsi que « les déchets d’une seule famille de trois personnes » permettraient  « de produire 11 000 kWh par an, soit l’équivalent de sa consommation moyenne en énergie finale ! » « A ce jour, le système est dimensionné pour des immeubles, voire des éco-quartiers. » « Mais Pierre Tauzinat, le président d’Ennesys n’exclut pas l’habitat individuel : « C’est le but ultime : que chaque foyer puisse produire sa propre énergie. Mais ce n’est pas pour demain. Il reste à travailler sur la miniaturisation du système, à un prix acceptable». »

Réseau Scientifiques: faites le plein d’avenir

  •   l
Mieux produire pour Mieux Manger
Mieux produire pour Mieux Manger Sans Se et Tout Détruire

C’est en parcourant les clichés photographiques de notre terre agricole que l’idée d’un Nouveau Modèle Agricole s’impose, de Nouvelles Cultures Vertes vont défiler dans notre futur, pas si lointain. Il nous faut « engager dès aujourd’hui un changement radical de nos pratiques agricoles et alimentaires. C’est ce que propose le «scénario de transition» sur lequel a planché Solagro, une association spécialisée dans la réalisation d’éco-bilans et d’études sur les énergies renouvelables. » « Dans les pays de la Loire, c’est une association, Virage énergie climat, qui s’est lancée: Pour avoir une division par quatre des émissions de gaz à effet de serre d’origine agricole, cette terre d’élevage va devoir diviser par deux le cheptel global de bovins et celui des vaches à viande par six ! » « En 2050, une grande partie des déjections animales sera transformée par la méthanisation, ce qui permettra à l’agriculture de produire l’énergie dont elle a besoin pour fonctionner, tout en réduisant les émissions de gaz à effet de serre. » En conclusion cette repensée de notre paysage agricole est une nécessité, notre assiette écologique ne doit pas être simplement le fruit d’une mode . Elle constitue notre durée de longévité sur la planète terre.

Le site épluché: solagro.org

Et comme prolongement à la réflexion d’un possible que l’on commence à rêver et qui deviendra réalité deux vidéos:

La Moisson du futur   et  Où va le monde?

  • l
L'avion du futur
L’avion du futur:  Eole, Dieu du vent et Ra,  Dieu du soleil donnent naissance à Eraole

Raphaël Dinelli a annoncé le 18 juin, au salon du Bourget que nous nous apprêtions à voler vers  une nouvelle ère dans l’histoire de l’aviation. En effet le 21 juin verra le vol d’Eraol. « Cela constituera un record historique signant une rupture technologique sans précédent car il optimise l’énergie solaire et la propulsion hybride longue distance dans l’aviation du futur. Il s’agit du fruit des programmes croisés de recherche appliquée (solaire, éolien, bioénergie, composites…) de la Fondation Océan Vital dirigée par Raphaël Dinelli, au service des grands enjeux énergétiques et environnementaux de demain. » Il prouve que respect de l’environnement et exigence énergétique sont compatibles et transférables dans l’aéronautique, et y favorise l’émergence de nouvelles filières d’industrialisation et d’emplois. La Fondation Océan Vital met l’énergie solaire au cœur du développement des transports de demain et a contribué à la réalisation de véhicules du futur signés Peugeot, Renault, Volvo, SNCF, Fast Concept Car… »

Le site épluché : up-magazine.info

  • l
Mars Non-éparse et Parmi Nous
Mars Non-éparse et Parmi Nous

Sans faire des pieds et des mains, le rover de la Nasa est arrivé sur la planète Mars le 6 août 2012, il y a un peu plus d’un an.  Avec 6 découvertes principales notre robot serait presque parvenu à faire un pied de nez à Notre Terre.  » Curiosity est le nom donné à ce petit véhicule mobile sur 4 roues, envoyé sur Mars à des fins exploratrices pendant deux ans. » Sa mission principale : étudier les éventuelles formes de vie que Mars a pu accueillir par le passé, et vérifier si elle pourrait le faire actuellement. Pour le moment la mission est un réel succès. » Les découvertes de Curiosity se déclinent en six points.

Le site épluché: Sciences.blogs.liberation.fr

  1. Mars a été apte à accueillir la vie: « Curiosity a analysé des tas de roches et a détecté du carbone, de l’hydrogène, de l’oxygène, du phosphore et du soufre – éléments essentiels pour toute forme de vie – . L’intérieur des pierres a également montré des traces de minéraux argileux et avec relativement peu de sodium, ce qui indique une éventuelle présence d’eau fraîche et potable »
  2. Présence d’un lit de rivière sur Mars: « Curiosity a trouvé des roches lisses et érodées, qui peuvent potentiellement être des preuves de l’existence d’une rivière sur Mars.Les scientifiques pensent à un ruisseau d’une trentaine de centimètres de profondeur. »
  3. Les radiations seraient tolérables selon Curiosity: »Pendant son voyage, le robot de la NASA a mesuré une dose moyenne de radiations de 1,8 millisievert par jour, ce qui équivaudrait à une exposition totale de 0.66 sievert pour la durée estimée du voyage (aller et retour) soit environ un an. Ce chiffre reste en-dessous de la dose maximale de 1 sievert tolérée par les agences spatiales. »
  4. Aucune trace de méthane (pour le moment): « Le méthane est un gaz clé dans la recherche des traces de vie sur Mars car il peut aussi bien être d’origine biologique que géologique. En trouver là-bas pourrait indiquer qu’il y a bien des traces de vie martienne. »
  5. Des types de sols très variés près du point d’atterrissage: »Les chercheurs de la NASA ont été très étonnés de découvrir la richesse des sols de Mars près du cratère de Gale. Curiosity y a notamment découvert du gravier, des roches volcaniques spécifiques, des dunes de sable transportés par l’eau, des lutites, et plusieurs types de minéraux. Toutes ces traces montrent bien la présence d’eau sur Mars par le passé. »
  6. 2% d’eau : « Le laboratoire Sam (Sample Analysis at Mars) a pu détecter grâce à la chromatographie en phase gazeuse, une teneur en eau de 2% dans un échantillon de sable du site martien baptisé Rocknest. Cette quantité d’eau est très inférieure à celle que l’on trouve dans le sol terrestre mais c’est beaucoup plus que ce qui était espéré sur Mars. Elle est même suffisante pour fournir de l’eau liquide aux futurs explorateur de mars. »

Le site épluché: humanoïde.fr

Et pour la route une vidéo :Pour le plaisir des Yeux et de l’Ouïe

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>