Organiser sa veille grâce au Mindmapping

Faire une mind map comme tableau de bord de veille.
Une fois que l’étape de sourcing a été finalisée et que les méthodes et outils de surveillance ont été mis en place, il est important de documenter sa méthode afin d’en assure un suivi c’est le rôle du tableau de bord de veille.
La plupart du temps on se lance dans la création de ce tableau de bord sur un tableur, mais grâce à des outils de Mindmapping comme Freemind ou Xmind on peut faire mieux.
Par rapport au tableur, la mind map permet de mettre une plus grande quantité d’information en restant parfaitement lisible sur un écran.
De plus, mind map permet notamment  la visualisation du volume d’informations disponibles dans tel ou tel nuage.
Chaque branche représentera un modèle de source qui se subdivisera en différentes sources.

La mise à jour et le maintien de se tableau de bord sera plus intuitif et en cas de suivi collaboratif sera simplifié grâce à un balayage visuel et un repérage facilité.

La mind map permet de libérer des ressources attentionnelles, en développant ou en réduisant les nœuds, et en percevant la hiérarchisation de l’arborescence avant même une lecture détaillée.

Et enfin on peut facilement créer des filtres pour classer et sélectionner l’information à visionner.

Billet rédigé grâce au livre Organiser sa veille sur Internet de xavier Delengaigne aux éditions Eyrolles

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>